Opération policière pour controle des frontières

Quelle opération de contrôle a été organisée aux abords de la frontière franco-belge? Découvrez les résultats avec Mon Amende.

Une vaste opération de contrôle est organisée à la frontière belge

Ce jeudi, vingt-sept fonctionnaires de la police nationale, quelques policiers municipaux de Quiévrechain et Crespin, mais aussi une quinzaine de policiers belges et des militaires sont mobilisés dans le cadre d’une opération Sentinelle.  Cette vaste opération de contrôle a été organisée sur  la frontière franco-belge.

En tout début d’après-midi, les utilisateurs de la route ont certainement constaté beaucoup d’uniformes de policiers aux abords de la frontière, dans le secteur de Crespin et Quiévrechain. Les forces de l’ordre ont en effet organisé une importante opération de contrôle en collaborations avec leurs confrères belges des Hauts-Pays ainsi que les polices municipales de Crespin et Quiévrechain. Une action menée sur réquisition du parquet ayant pour but de contrôler les flux transfrontaliers, de lutter contre la délinquance qui est de plus en plus constatés dernièrement sur la frontière ainsi que de lutter contre l’insécurité routière.

En une heure et demie, 130 véhicules soit quasiment 150 personnes en provenance de Belgique ont été contrôlés à leur entrée en territoire français. Ce contrôle s’est effectué devant la porte d’entrée de la friche industrielle BSL Transport, sur toute la rue Jean-Jaurès à Quiévrechain. Mais également à Crespin, sur le chemin d’Hensies, à Saint-Aybert, sur la rue de Crespin ou encore le long de la rue de Baisieux à Quiévrechain.

Quatre jeunes de Denain qui rentraient de Belgique et qui figurent parmi les automobilistes contrôlés, ont souligné après avoir présenté leurs papiers d’identité aux policiers que «  Ça ne fait jamais plaisir de se faire contrôler soi-même. Mais c’est un mal pour un bien ! Ces contrôles sont quand même nécessaires. Et rassurants aussi  », « C’est normal que la police fasse des contrôles »

Après quelques minutes, ce sont deux jeunes de Saint-Saulve qui sont contrôlés. Les deux amis venaient de manger, et ont chacun bu deux bières … L’alcootest du chauffeur s’est de ce fait révélé légèrement positif. Ainsi que le test salivaire «  C’est normal que la police fasse des contrôles surtout en ce moment avec tout ce qui se passe. Il faut faire des vérifications d’identité aux frontières pour empêcher des individus dangereux d’entrer en France. Je trouve toutefois le temps d’attente assez long. On est bloqué depuis un quart d’heure.» Le jeune conducteur a donc été interpellé pour conduite sous l’emprise de l’alcool. Il devait par la suite effectuer une analyse de sang pour confirmer les résultats du test de salive.

Quasiment la moitié des tests salivaires se révèlent positifs pour la consommation de stupéfiants

En effet, une vingtaine de tests salivaires a été réalisé pendant toute l’opération. Presque la moitié des tests sont constatés positifs. Environ une cinquantaine de contraventions ont également été dressées pour le non-respect du code de la route. Environ huit conducteurs ont été interpellés pour conduites sous l’emprise de stupéfiants, et trois autres ont été verbalisés pour défaut d’assurance. Les policiers belges ont effectué leur contrôle de l’autre côté de la frontière. Pour leur part, ces derniers ont interpellé deux conducteurs pour refus d’obtempérer et ils ont dressé huit contraventions relatifs au code de la route.

Vous souhaitez calculer votre amende en ligne ? Profitez de notre outil en ligne qui permet de connaître rapidement et gratuitement les conséquences de votre infraction.

Calculez votre amende

Cette semaine 4259 personnes ont déjà eu leur amende ou leur déchéance du droit de conduire calculée par notre algorithme !