Un chauffard libre depuis plusieurs mois ?

Quelle sanction avait été imposé au chauffard? Pourquoi a-t-il été liberé pour causes médicales? Mon Amende dévoile cette histoire extraordinair
  • La libération provisoire du ‘chauffard’ pour des raisons médicales soulève l’émoi.
  • Des conditions lui sont imposées mais il ne doit pas porter de bracelet électronique.
  • Dès que son état médical le permettra, Muhammed Aytekin retournera en prison.

Cette semaine, nous avons pu lire dans la presse que l’homme qui a mortellement fauché la petite Merel De Prins âgée de 12 ans a été libéré pour des raisons médicales. Ce communiqué a provoqué beaucoup d’émoi et le ministre de la Justice Koen Geens a dû clarifier certains points. « Lorsque la situation médicale de la personne concernée sera à nouveau compatible avec un emprisonnement, la mesure provisoire sera révoquée. »

 

Fin 2015, Muhammed Aytekin âgé de 21 ans et habitant à Schaerbeek fauche la petite Merel âgée de 12 ans sur une piste cyclable à Vilvoorde. Merel décède le jour même de ses blessures à l’hôpital. L’auteur de l’accident circulait sans permis au volant d’une BMW. Aytekin n’a jamais eu de permis de conduire et il avait pourtant déjà reçu 7 interdictions de conduire et roulait à une vitesse excessive au moment des faits avant de commettre un délit de fuite.

 

Une longue liste d’infractions à la circulation, donc ! Et un décès en conséquence. Le tribunal l’a condamné à une peine d’emprisonnement effective de 5 ans, une amende de €6000 et à une interdiction de conduire à vie. Cette peine est aujourd’hui suspendue suite à une sévère maladie aux yeux dont il risque de devenir aveugle. « Des analyses et des opérations sont en cours afin de savoir s’il est encore possible de sauver sa vue. Les médecins disent que son état continue de s’aggraver », explique son avocat.

 

Des conditions lui sont imposées mais Aytekin ne doit pas porter de bracelet électronique. Ce qui entraîne bien naturellement des réactions et des discussions violentes, notamment dans le cercle d’amis de la victime. « On se demande s’il existe encore une justice. Pour les parents, la peine est permanente et il n’y a pas de circonstances atténuantes. Tout est par contre bien organisé pour le contrevenant », réagit Walter Keulers, président du Reko Roller Club Zemst où Merel était membre. Bien qu’Aytekin doive réintégrer sa cellule le jour où son état médical le permettra, cette mesure suscite de l’incompréhension. Il se déplace aujourd’hui librement, sans bracelet électronique, et pourrait donc très bien s’échapper. Tout ceci après de lourdes infractions à la circulation routière et un accident mortel, alors que nous avons récemment publié un communiqué indiquant que les pirates de la route allaient être plus sévèrement sanctionnés, certainement en cas de délit de fuite.

 

Vous avez commis une infraction récemment ? Calculez le montant de votre amende avec notre calculateur d’amende pratique. 

Calculez votre amende

Cette semaine 4267 personnes ont déjà eu leur amende ou leur déchéance du droit de conduire calculée par notre algorithme !