Quelles découvertes lors des contrôles d'alcoolémie du nouvel an?

Quelles choses atypique les contrôles ont-ils découvert? A quelles amendes les chauffeurs peuvent-ils s’attendre ? Mon amende fait le point.

Lors du weekend du nouvel an les sens peuvent être troublés. Des boissons abondantes et des festins plein à craquer sont suffisant pour détendre tout le monde un peu trop. Certains ne prévoient pas d`alternative ou de chauffeur BOB et se font prendre. A Anvers la police a arrêté 278 chauffeurs lors des contrôles d’alcoolémie du nouvel an. Quels sont les résultats ? 

 

Qui a trop fait la fête lors du nouvel an ?

La période des fêtes est le moment idéal pour des contrôles d’alcoolémie massif. Ce pourquoi la police d’Anvers à arrêter 278 chauffeurs pour un test d’haleine. Sur ceux 21 personnes avaient trop bu et 10 autres semblaient sous influences d’autres substances. Ceci revient à 11% des automobilistes contrôlés qui n’étaient pas apte à conduire. Lors des contrôles d’alcoolémie à Malines 1.265 chauffeurs ont été soumis à un test d’haleine et 29 chauffeurs étaient ivre.

 

Remarquable dans les deux contrôles est que des chauffeurs avec de très haut taux d’alcool se sont fait arrêter. A Anvers un homme d’origine bulgare avait un taux de 3,6 g/l, un malinois a fait mieux avec 3,7. Ce qui se traduit en 15 à 19 verres d’alcool. Les deux ont eu un retrait de permis immédiat.

 

Qu’ont-ils encore contrôlé ?

Les contrôles d’alcoolémie ne se concentrent pas seulement sur les chauffeurs en état d’ivresse et le contrôle d’intoxication. D’autres problèmes sont traités aussi. A Anvers 3 chauffeurs conduisaient sans permis de conduire et 1 avait une voiture sans assurance. Un autre chauffeur ne pouvait pas payer l’amende pour conduite sous influence immédiatement et a donc été soumis à des conséquences supplémentaires.

 

Quelles sont les conséquences pour les chauffeurs qui n’ont pas respectés les règles ?

Les conséquences pour conduite sous influence sont plus difficiles à éviter grâce aux contrôles supplémentaires lors de la période des fêtes. Des 29 chauffeurs ivres à Anvers 10 ont eu un retrait de permis immédiat. L’homme qui ne pouvait pas payer l’amende immédiatement, a dû laisser sa voiture sur place. Pour conduire sans assurance les sanctions vont d’une amende à l’emprisonnement. Le Malinois avec un taux de 3,7 l/g s’est impatienté en attendant un membre de sa famille et a repris la route. Il n’a donc pas reçu 1 mais 2 amendes pour conduite sous influence, et un PV pour conduite sans permis et une confiscation de son véhicule pour 15 jours.

 

Que faire après avoir bu un verre en trop lors des jours de fêtes ? Quelles mesures puis-je prendre ? Demandez conseil aux spécialistes chez Mon Amende

Calculez votre amende

Cette semaine 2931 personnes ont déjà eu leur amende ou leur déchéance du droit de conduire calculée par notre algorithme !