Dans quel cas est-ce que je risque une amende pour somnolence au volant ?

Quand amende somnolence au volant ? Somnolence au volant, aussi dangereux que l’alcool au volant, doit être évité. - Mon amende fait le point.

 

Vous avez probablement déjà remarqué que la somnolence au volant soit très dangereuse lorsque vous avez pris le volant fatigué en allant au boulot. La somnolence cause 10 à 20% des accidents sur nos autoroutes ! C’est surtout dangereux car pour conduite sous influence de drogue ou d’alcool vous risquez une amende, mais pas pour la somnolence.

 

 

Quels effets la somnolence au volant a-t-elle ?

Tout comme la conduite sous influence d’alcool, la somnolence au volant a des effets physiques et psychologiques qui influence votre comportement de conduite. Dans les deux cas vous êtes moins attentifs, vous prêtez moins d’attention à vos rétroviseurs, vous avez plus difficile à tenir la route et votre réactivité diminue ainsi que vos réflexes. De plus les accidents causés par la somnolence sont souvent plus lourd car le chauffeur somnolent ne peut tout simplement plus réagir. Malheureusement il n’y a que des amendes pour conduite sous influence de drogue et d’alcool et non pour la somnolence au volant.

Pas seulement une nuit difficile ou sortir tard cause des problèmes. Des problèmes chronique du sommeil aussi doivent être adressés, même si le chauffeur ne les trouve pas problématiques.

 

Comment mesurer la somnolence ?

Nous pouvions déjà mesurer le taux d’alcool et la drogue dans un test de salive, mais maintenant la somnolence complète la liste. Des scientifiques français ont réussi à mesurer la présence de l’hormone cortisol et de l’enzyme alfa-amylase. Si ces taux sont très bas, nous sommes trop fatigués pour prendre le volant en toute sécurité. Les scientifiques nuancent : ‘ça prendra encore beaucoup de temps avant de pouvoir imposer ceci au consommateur.’ De plus ceci sera le seul et unique publique pour ce test, en vue de la prévention.

Les amendes pour somnolence au volant ne seront donc pas implémentées. Selon Stef Willems de l’institut Vias il est impossible de sanctionné des personnes après un long shift pour leur boulot.

 

Que puis-je faire pour conduire en sécurité en cas de fatigue ?

Le test de salive pourra être employé à terme en tant qu’auto diagnostique avant de prendre le volant. Que dois-je faire après avoir fait le test et qu’il semble que je sois trop fatigué pour prendre le volant ? Beaucoup de personnes prennent recourt aux boissons énergisantes ou à la musique forte en conduisant. Mais la seule méthode fonctionnante ? Dormir ! Si vous remarquer que vous êtes trop fatigué pour prendre le volant, il vaut mieux faire une petite sieste de 20 minutes sur la bande de sécurité, ceci en cas extrême urgence. Après une petite sieste ça ira déjà mieux, mais un bon sommeil la nuit reste la meilleure solution.

 

Faites attention à votre comportement de conduite : vous ne risquez pas d’amende pour somnolence au volant, mais pour comportement non-adaptée suite à la somnolence oui ! Que puis-je faire si je reçoit une telle amende ? Comment conduire en sécurité ? Demandez conseil aux spécialistes de Mon Amende.