Utiliser son GSM au volant s’avère être très dangereux

Vous souhaitez contester une amende de circulation pour GSM au volant ? Monamende vous dévoile tout dans cet article.
  • Un jeune sur cinq utilise son smartphone lors de chaque trajet
  • Les jeunes sont les plus adeptes de l’usage du GSM au volant
  • Les réseaux sociaux sont la principale raison de l’usage du téléphone lors de la conduite.

L’Institut belge pour la sécurité routière ou L’IBSR, organise une nouvelle opération pour sensibiliser les conducteurs sur l’utilisation du GSM au volant. Les Belges sont conscients et unanimes pour affirmer que téléphoner au volant cause des accidents mais ils continuent à utiliser leur téléphone en conduisant. A savoir que téléphoner en conduisant peut vous sanctionner par une amende de circulation à payer, c’est en effet une infraction du code de la route.

Bien que certains conducteurs utilisent une oreillette Bluetooth ou un kit main libre, d'autres conducteurs admettent répondre parfois, voire même très souvent à leur téléphone portable au volant.

Un jeune sur cinq utilise son smartphone lors de chaque trajet

Les conducteurs avouent profiter du feu rouge pour utiliser leur GSM au volant, et si c'est très urgent, ils répondent en conduisant. Certains téléphone au volant avec une oreillette, mais même dans cette situation, un conducteur est vite déconcentré. En effet, lorsqu’on téléphone au volant notre regard n’est pas attentif sur la route. On note ainsi qu’un Wallon sur vingt envoie régulièrement des SMS au volant, ce comportement engendre de nombreux risques.

Pour lutter contre le GSM au volant, l'Institut belge pour la sécurité routière a lancé sa nouvelle campagne de sensibilisation et réalise également des contrôles pour sanctionner via des amendes les automobilistes.. D’après une enquête de l'IBSR dévoilée ce mardi, plus d'un jeune sur cinq soit 23% utilise un smartphone au volant au moins une fois lors de chaque trajet. Ainsi, Telenet en association avec l'IBSR ont lancé une opération dite "smart phones, smart drivers", dans le but de sensibiliser les jeunes conducteurs aux dangers du GSM au volant.

Les réseaux sociaux sont la principale raison de l’usage du téléphone lors de la conduite.

Plus de 8 personnes sur 10 interrogées avouent utiliser occasionnellement leur GSM au volant et 6% des jeunes utilisent régulièrement leur smartphone en conduisant. Par ailleurs, plus de la moitié des personnes enquêtées soit 51% prennent leur smartphone en main lorsqu'elles sont stoppées à un feu rouge ou à un passage à niveau. Ce qui est formellement interdit, car cela nuit à la mobilité et à la fluidité du trafic, car les conducteurs redémarrent plus lentement.

Vous souhaitez calculer votre amende en ligne ? Découvrez de suite notre outil en ligne : https://www.monamende.be/#calculator

Calculez votre amende

Cette semaine 4266 personnes ont déjà eu leur amende ou leur déchéance du droit de conduire calculée par notre algorithme !