Téléphoner au volant cause des accidents

Vous téléphonez parfois au volant ? Monamende vous livre dans cet article les risques d’utiliser son GSM en conduisant.
  • De nombreux jeunes reconnaissent le caractère dangereux du téléphone au volant
  • L’année dernière, on a enregistré à peu près 51.190 blessés et 637 morts sur les routes
  • Le profil des accros au téléphone portable au volant

Quand bien même, les chauffeurs savent que téléphoner au volant est interdit, la question du smartphone au volant revient souvent lors des accidents de la route. Selon l’ l'institut belge pour la Sécurité routière l’IBSR, le téléphone au volant est la première source de distraction devant la cigarette, la manipulation d’objets quelconques et l’interaction avec le tableau de bord.

De nombreux jeunes reconnaissent le caractère dangereux du téléphone au volant

Selon IBSR, 90 % des conducteurs belges estiment qu’il est inadmissible d’envoyer des SMS au volant ou de téléphoner au volant. Et pourtant, 1 conducteur sur 2 affirme lire parfois un SMS au volant ou téléphoner en conduisant. Un conducteur sur 3 admet avoir déjà envoyé un SMS lors de sa conduite. Au Pays-Bas, téléphoner au volant sera bientôt puni d’une peine de prison, l’objectif est de diminuer les accidents liés au GSM au volant.

Chaque année en Belgique, l'usage du smartphone au volant provoque au moins 30 décès et près de 2.500 blessés. L'IBSR affirme qu'un conducteur qui téléphone court trois à quatre fois plus de risques d'être impliqué dans un accident par rapport à un conducteur attentif. De plus, envoyer un SMS en conduisant, fait que le regard du conducteur quitte complètement la route.

Le profil des accros au téléphone portable au volant

Selon une enquête de l'IBSR, les moins de 35 ans sont les plus nombreux à téléphoner au volant, 23% d'entre eux déclarent utiliser leur GSM au moins une fois lors de chaque trajet. L'Institut évoque que huit personnes sur 10 avouent utiliser occasionnellement leur téléphone au volant. Dans la réforme du permis de conduire en Wallonie, les formateurs insistent sur les dangers de téléphoner au volant.

Toujours selon l’institut pour la sécurité routière, voici le profil des accros du GSM au volant:

  • Les chauffeurs de camions,
  • les conducteurs sur autoroute,
  • les hommes utilisent plus souvent leur téléphone portable que les femmes,
  • le téléphone portable est surtout utilisé lorsque le conducteur est seul dans le véhicule, et son utilisation est plus intensive pendant les heures creuses.

Lisez notre article sur la campagne de sensibilisation de Liège à propos du SMS au volant, on note qu’un Wallon sur vingt envoie régulièrement des SMS au volant.

Après l’envoi de SMS, il s'agit d'envoyer un mail, ou de surfer sur les réseaux sociaux. La moitié des personnes sondées pour l'enquête utilisent leur téléphone à l'arrêt, comme au feu rouge ou devant un passage à niveau. De plus, un conducteur sur trois utilise son smartphone dans les embouteillages, causant des accrochages qui pourraient être évités.

Suite à une infraction du code de la route, vous souhaitez calculer votre amende en ligne ? C’est désormais possible grâce à notre outil gratuit : https://www.monamende.be/#calculator

Calculez votre amende

Cette semaine 4913 personnes ont déjà eu leur amende ou leur déchéance du droit de conduire calculée par notre algorithme !