Les ralentissements de la route poussent les conducteurs à commettre des infractions

Pourquoi les conducteurs commettent des infractions dans les bouchons? Que risquent-ils? Mon Amende fait le point.

Les bouchons poussent le conducteur belge à la faute

Les policiers ne sortent pas seulement leur carnet pour dresser des procès-verbaux pour des excès de vitesse, des conduites en état d’ivresse ou le téléphone au volant. Les policiers veillent également au respect des règles élémentaires du code de la route. Pour les six premiers mois de 2016, le nombre de verbalisations en la matière a d’ailleurs explosé. Il n’a jamais été aussi élevé pendant ces neuf dernières années.

Au premier semestre de 2016, les policiers de la route ont enregistré 199.036 infractions liées au code de la route, soit environ 31,6 % de plus qu’en 2015 dans une même période qui est de 151.242. Bien que ce chiffre avait été très élevé en 2012,  197.569, c’est un véritable record depuis 2008 qui comptait 169.815 infractions. Cette forte hausse s’explique par les verbalisations relatives aux signaux d’interdiction qui passent de 44.178 en 2015 à 68.480 en 2016.

Pour Benoît Godart de l’Institut Belge pour la sécurité routière : Ces signaux ne concernent pas seulement les interdictions de dépasser. Il y a aussi les sens interdits et les interdictions de faire demi-tours à certains carrefours. La dernière catégorie d’interdiction n’est pas prête de s’arrêter car des conducteurs utilisent à tort des carrefours pour se faufiler doucement dans les bouchons et dépasser en quelques secondes les autres conducteurs.

Les infractions au code de la route explosent

La hausse constatée en 2016 est peut-être liée aux bouchons qui s’allongent et qui pourraient pousser les conducteurs à commettre une infraction selon un spécialiste de l’IBSR/ La police a changé ses habitudes, ainsi il n’est pas rare de voir un policier se mettre à la fin d’une bande d’arrêt d’urgence et de prendre les numéros de plaques de tous les véhicules qui la remontent. Ce n’était pas le cas où il y a dix ans. On observe le même phénomène avec les sites réservés aux bus et empruntés à tort par les voitures, précise Benoît Godart.

Sans parler du début des congés scolaires qui se traduisent par de nombreux déplacements de longue distance surtout en direction de la côte, et sur les grands axes,  d’où l’apparition des difficultés de circulation de manière plus ou moins tenace.

On prévoit aussi un niveau de trafic assez encombré dans le sens des départs dans les jours à venir. Pendant les vacances, plusieurs centaines de policiers seront déployés dans toute la Belgique notamment sur les endroits stratégiques de passage de véhicules pour effectuer des contrôles routiers. Une attention particulière sera portée aux infractions relatives au code de la route, à la vitesse et à l'alcoolémie.

Attention donc aux automobilistes, la présence de contrôles sont souvent annoncés par les policiers sur des sites précis. En cas d'infraction, le conducteur se verra payer une amende qui pourra être majorée si ce dernier tarde à régler, mais aussi une immobilisation du véhicule possiblement suivie par une mise en fourrière par les agents de police.

Vous souhaitez connaître l’amende à payer ? Découvrez de suite notre outil en ligne.

Calculez votre amende

Cette semaine 5449 personnes ont déjà eu leur amende ou leur déchéance du droit de conduire calculée par notre algorithme !